Colère & Patience

Règlement intérieur

6 avril 2017
printemps-ete-automne-hiver-et-printemps

Au nom du père.
Du fils.
Et du sain d’esprit

Parfois, quand tout se met à s’amplifier à l’intérieur, quand toutes les émotions remontent en même temps, quand les angoisses sont en train de me submerger, je me demande, bien sûr, si je ne vais pas finir par tomber dans la folie. Heureusement, mes amis veillent au grain. Et au fond de moi, je sais que je ne suis pas encore complètement crazy. C’est un (dernier) cap difficile à franchir, quelques jeux de maux à encaisser…

« C.R.A.Z.Y. » est un film qui figure parmi mes préférés, « le récit de la vie d’un petit garçon, puis d’un jeune homme pas comme les autres, qui va jusqu’à renier sa nature profonde pour attirer l’attention de son père ».

Il y avait de quoi s’y retrouver, en effet… Même si, dans mon cas, tout était en fait inversé.

Quand une mère ne voulait pas d’un garçon, quand un père n’a jamais véritablement témoigné son intérêt, comment surmonter ce sentiment permanent d’insécurité ? C’est un vaste chantier. Qui repose sur trois valeurs piliers : intégrité, légitimité, dignité. Ma sainte trinité…

Et sur la solidité d’une amitié en béton armé. Contre vents et marées.

Alors, le temps continue à faire son œuvre pour tout réparer. Comme dans cet autre film qui m’avait touché en plein cœur : « Printemps, été, automne, hiver… et printemps ». Se construire une destinée. Et trouver la paix.

Articles similaires

0 commentaire

Laissez un commentaire

Top