Joie & Tristesse

Tout a une fin

22 janvier 2017
six-feet-under

Six Feet Under reste – à ce jour – ma série préférée de tous les temps 🙂

Une série où tout tourne autour de « faire le deuil »… Ah oui d’accord, faut-il s’en étonner en fait ? Car faire le deuil est exactement ce que je n’ai jamais réussi à faire jusqu’à présent. Mais je crois que je n’en suis vraiment plus très loin maintenant… (Bon, pas encore tout à fait, sinon je ne serais pas en train d’écrire cet article !)

Au moins, je sais désormais que tous les manques que j’ai eu par le passé, je suis le seul à pouvoir les affronter, les accepter, les dépasser. Je n’attends presque plus de mes amis les plus proches, et surtout les plus précieux, qu’ils viennent « réparer » ce que d’autres personnes, dans ma vie, n’avaient pas su/pu me donner.

Ils ne sont pas là pour ça, ce n’est pas leur rôle.
C’est à moi de régler ça, pas à eux.
À moi d’y faire face, de faire avec…

Parfois, il y a quand même des choses qu’on aimerait pouvoir partager, parce qu’elles sont d’une importance tellement fondamentale pour nous. Mais on se doit de s’abstenir, car elles n’appartiennent au fond qu’à soi.
On y reviendra peut-être plus tard, avec plus de recul et de détachement, quand tout ce travail sera terminé.

« Tout a une fin » est une des accroches qui figurent sur le coffret intégral des cinq saisons. Je trouve qu’elle résume à merveille le message de la série. Pas du tout sur le côté uniquement dramatique et pessimiste, comme on pourrait le penser. Bien au contraire… (Six Feet Under est, souvent, extrêmement jubilatoire !)

En effet, toute fin porte en elle l’espoir et l’optimisme d’un nouveau début.
C’est quand tout finit, que tout commence.

À l’image de la sublimissime séquence finale du tout dernier épisode, où Mort & Vie s’entremêlent.

Faire le deuil, pour faire sa route…

Articles similaires

0 commentaire

Laissez un commentaire

Top