Amour & Haine

Lonesome Cowboy

27 octobre 2016
cowboy

J’ai 42 ans.

Si on considère que la vie sentimentale commence vers 12 ans, cela remonte à une trentaine d’années maintenant. Sur ces 30 ans, j’ai vécu une seule relation « amoureuse », une unique histoire « sérieuse », qui aura duré 5 ans.

Au bout du compte, j’ai donc passé 25 années seul, sans partage affectif, sans tendresse.
Soit plus de la moitié de ma vie…

Triste bilan, certes. Mais comme je l’écrivais dans cet article, la tristesse – pour moi – a toujours été antérieure à la solitude. Et au fond, je crois que je ne me rendais compte de rien, que je n’avais pas réellement conscience du manque. Heureusement, d’ailleurs…

L’éventualité même de nouer un lien amoureux était juste insupportable, inenvisageable, ingérable.
Rien, dans mon histoire personnelle, ne m’y avait préparé, ne l’a rendu possible. Bien au contraire.

Finalement, c’est aujourd’hui – avec le recul – que je commence à me rendre compte de tout ça, et que le constat est forcément un peu amer. Mais le travail que j’ai fait sur moi-même, ces dernières années, me permet à présent d’accepter et d’intégrer cette prise de conscience. Et c’est ça le plus important.

Dès lors, je suis prêt à inverser la tendance pour au moins les 25 prochaines années !

« L’important n’est pas ce qu’on a fait de nous,
mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu’on a fait de nous. »

Jean-Paul SARTRE

Articles similaires

0 commentaire

Laissez un commentaire

Top